Vous avez oublié votre mot de passe?

Vous trouverez ici des informations sur les labels de qualité et d'identification de l'origine des produits. Les labels que vous trouverez sur le site sont les labels officiels gérés par l'INAO (Institut NAtional de l'Origine et de la qualité), institut placé sous la tutelle du ministère de l'agriculture. Les labels peuvent être nationaux ou européens.
Selon les cas, les labels peuvent s'appliquer à des produits ou à un mode de production.
Bonne lecture.

Les labels de qualité
AOC - Appellation d'origine contrôlée AOC - Appellation d'origine contrôlée
AOR - Appellation d'origine réglementée AOR - Appellation d'origine réglementée
AOVDQS - Appellation d'Origine Vins Délimités de Qualité Supérieure AOVDQS - Appellation d'Origine Vins Délimités de Qualité Supérieure
LR - Label rouge LR - Label rouge
AOP - Appellation d'origine protégée AOP - Appellation d'origine protégée
IGP - Indication géographique protégée IGP - Indication géographique protégée
VQPRD - Vin de qualité produit dans une région déterminée VQPRD - Vin de qualité produit dans une région déterminée
AB - Agriculture biologique AB - Agriculture biologique

IGP - Indication géographique protégée

IGP - Indication géographique protégée

L'IGP signifie Indication Géographique Protégée et distingue un produit dont une ou plusieurs des phase de production de fabrication ou d'élaboration sont effectuées dans la zone géographique éponyme.
Si pour l'IGP, la relation entre le produit et son origine est moins forte que pour l'AOC elle est toutefois suffisante pour lui conférer une caractéristique et une notoriété.
Suite à la réforme des labels européens, l'indication géographique protégées (IGP) concerne aussi les vins depuis l'année 2009. Ces vins étaient auparavant appelés 'vins de pays' voir pour certains, des AOVDQS.
Un dossier d'enregistrement d'Indication géographique protégée doit être défendu par un groupe de producteurs qui va en définir le cahier des charges précis. Le dossier est alors proposé aux autorités nationales puis examiné par la commission Européenne. S'il n'est pas rejeté, le dossier IGP recevra une première publication dans le journal officiel et sera enregistré après 6 mois de période d'objection.
Fin 2012, il existe en France 183 IGP, dont 75 vins et alcools. En dehors des vins, les IGP sont utilisés pour des cidres, des viandes charcuteries et volailles, des œufs, des produits laitiers, des fruits et légumes, des poissons et même jusqu'à des sels, des miels ou des pâtes alimentaires.